D’une génération à l’autre : Presque 35 ans de souvenirs tatoués sur le cœur !

Comme toutes nos familles sont géniales, voici la petite histoire d’une d’entre elles qui a débuté en 1997.

Ça prend tout un village pour élever un enfant

Je t’invite à m’accompagner dans la lecture de la lettre de la famille Gauthier qui m’a été envoyée récemment. Celle-ci témoigne du fait que ça prend, en effet, tout un village pour élever un enfant, et un autre, et un autre… Et ce, tout en donnant des ailes aux parents. Je prends ce moment pour t’en lire des extraits.

En 1997, peu de temps après l’incorporation en 1989, ces nouveaux parents cognent à notre chaleureuse porte et n’en ressortiront… jamais !  

« Comme le guide du bon parent n’existait pas, Cible Famille Brandon représentait pour nous le souvenir d’une jeune famille heureuse de rencontrer d’autres parents avec de jeunes enfants. 

Pendant 15 ans, on a évolué à travers des échanges au sujet de nos tous petits et de nos ados… maintenant devenus des adultes ! »

Wow ! C’est tellement vrai, c’est rassurant de réaliser que nous vivons tous la même chose.

S'outiller

Tu le sais sûrement, l’équipe aime beaucoup transmettre de la bonne information aux parents afin de faciliter leur rôle de parent ! Depuis le tout début de cette aventure, on donne des outils aux parents ! Construire des enfants solides ça prend tout un coffre varié comme le mentionne la famille Gauthier.

« Les formations reçues et l’implication comme parents ont été notre richesse. On a reçu et on a pu donner au suivant, avec tout notre amour de parent. Grâce à ces outils, on ressentait à nouveau notre confiance à relever de nouveaux défis de famille. »

Développer des amitiés

L’amitié ! Es-tu d’accord pour dire que c’est indispensable pour le cœur d’un parent ? Se sentir soutenu, compris et encouragé. N’est-ce pas, parfois, une belle bouée de sauvetage ? Moi je dis que oui et le papa aussi. 

« Nous avons développé des amitiés qui durent encore, et ce, depuis la première rencontre. Le comité des pères a gravé dans ma mémoire de multitudes souvenirs de sorties entre pères-enfants, comme le hockey, la pêche, l’escalade, mais mon plus beau souvenir est d’avoir convaincu un autre papa de venir s’impliquer dans le groupe. »

N’est-ce pas magnifique ! On voit bien que ce n’est pas d’hier qu’à Cible Famille, on clame l’importance de l’implication des papas !

D'une génération à l'autre

Tu te demandes sûrement si aujourd’hui, leurs enfants fréquentent la Maison de la famille ? Bien voici un extrait de leur jeune fille devenue femme et maman à son tour. 

« Pour moi, que de souvenirs de remettre les pieds ici maintenant en tant que maman. C’est avec tellement de fierté que je fais découvrir ce magnifique endroit à ma fille. Je me souviens toute petite d’être venue, toutes les semaines, emprunter des jouets à la joujouthèque. Que de beaux souvenirs, je garde des activités du comité des pères, faites avec mes frères et mon père, les vendredis soirs.» 

Un espace sécurisant

Quand on dit que Cible Famille donne des ailes, on parle de liberté dont tout jeune préadolescent a besoin, mais que tout parent craint. Nos activités familiales offrent cette liberté sécurisante pour les familles comme elle en témoigne. 

« J’ai de beaux souvenirs aussi étant plus vieille, où mes parents me permettaient d’aller à la fête de la famille toute seule avec mes amis. »

Quel bonheur ! La liberté, tout en étant en sécurité !

Transmission des valeurs familiales

Entourée de beaux modèles d’implication, sa mère au comité des marraines d’allaitement et son père au comité des pères, cette jeune femme porte maintenant en elle de belles valeurs, dont l’entraide, qui ont teinté son choix de carrière.

Tout comme moi, tu le constates sûrement, 35 ans de souvenirs d’enfant qui seront à tout jamais tatoués sur notre cœur vous décrochent un sourire de grand !

Par Nancy Sarrazin et la famille Gauthier

Pour en savoir plus sur la vie associative et démocratique de Cible Famille Brandon :

Que veut dire le mot bénévolat ?

Le bénévolat est une action qui signifie un don de son temps, de son savoir et de ses habilités sans attendre en retour un salaire.  On retrouve toujours au cœur du bénévolat les notions de gratuité, de liberté et d’engagement social. Le bénévolat est un mouvement qui alimente les collectivités où l’entraide et la solidarité rayonnent !

En effet, le ou la bénévole s’engage auprès d’une personne, d’un groupe de personne ou dans un organisme selon ses goûts, ses aptitudes et ses disponibilités afin de combler les besoins du milieu. 

Vous vous demandez si vous avez un intérêt à faire du bénévolat ?

Posez-vous ces quelques questions :

  • Combien de temps ai-je à donner ?
  • À quel type de cause ou d’activité est-ce que j’aimerais me joindre ?
  • À quel type d’organisme je souhaite me joindre ?

Toujours pas convaincu ?

Je vous donne 4 bonnes raisons pour faire du bénévolat !

# 1

Sur le plan social, le bénévolat peut vous faire découvrir de nouveaux intérêts et passe-temps. Il peut renforcer votre estime et la confiance en soi. Le bénévolat peut aussi améliorer vos aptitudes sociales.

# 2

Le bénévolat est un bon tremplin professionnel. Il vous aide à développer vos compétences et capacités à assumer de nouvelles responsabilités. Il aide à étoffer votre CV avec de nouvelles expériences.

# 3

Sur le plan de la santé, le bénévolat facilite la gestion du stress et de l’anxiété.

# 4

Il contribue à rendre le monde meilleur et à diffuser de la joie autour de soi à travers une qualité d’écoute et d’empathie.

Portrait du bénévolat au Québec

Au Québec en 2018, selon l’Institut de la statistique du Québec, nous estimons qu’il y a eu 5 419 100 bénévoles âgés de 15 ans et plus qui ont donné 290.1 millions d’heures de leur temps.

Nous avons 108 Centres d’Action Bénévole au Québec. Ce sont des organismes qui ont pour mission de soutenir les bénévoles dans leur recherche d’occasion de bénévolat. Saviez-vous que le Centre d’action bénévole de Brandon est à St-Gabriel tout près de l’épicerie ?

Le bénévolat à Cible Famille

Regardons quelques statistiques pour notre Maison de la famille, Cible Famille Brandon, pour l’année 2023-2024 pour chacun de nos comités :

  • Le comité Plume-âge, nos bénévoles ont donné 495,5 heures de leur temps.
  • Le comité les Mères-Veilleuse comprend 10 mamans, qui ont donné 300,5 heures de soutien en allaitement à des familles.
  • Le comité des pères comprend 9 papas, ils ont donné 156 heures pour la préparation et participation à différentes activités.
  • Le conseil d’administration qui comprend 7 personnes, a donné 207 heures.
  • Il ne faut pas oublier nos 19 autres bénévoles ponctuels qui ont réalisés 154 heures de bénévolat.
  • Au total, nous avons compté 441 présences bénévoles pour un total de 1313 heures.

Grâces à nos bénévoles, Cible Famille Brandon peut offrir plusieurs activités et services à nos membres. Du soutien en allaitement, en passant par le courrier Plume-âge, il y en a pour tous les goûts ! Ça te donne le goût de t’impliquer ? Passe nous voir au 15, rue Monday à St-Gabriel.

Maman et bénévole : un modèle inspirant !

Si je regarde sur mon plan personnel, j’ai commencé à faire du bénévolat au secondaire. Tous les samedis, j’allais aider deux enseignants pour le programme de francisation pour des enfants immigrants au primaire. La satisfaction de voir les enfants s’améliorer en français, l’accueil des enfants en me voyant arriver et surtout me faire dire par les enseignants que je faisais une différence auprès de certains enfants me réjouissaient énormément !

Par la suite, j’ai été entraîneuse au soccer pendant plusieurs années. Voir les enfants s’amuser et rire tout en leur montrant les techniques de soccer et en les encourageant pendant les parties, c’est une joie inestimable ! C’était très difficile de dire non quand on me demandait de reprendre l’année d’après !

Depuis deux ans, j’inculque à ma fille de 15 ans ce désir de faire du bénévolat. J’aime la voir s’impliquer auprès des enfants. Quand elle revient après son bénévolat, j’aime l’écouter me raconter tout ce qu’elle a fait et voir dans ses yeux qu’elle est heureuse quand tel ou tel enfant venait lui faire un câlin ou la coller pendant l’activité.  Je suis fière d’elle et j’aime la voir s’épanouir en donnant son temps !

Le bénévolat, c’est avant tout une histoire d’amour pour soi et pour l’autre. Une histoire où on se fait du bien en faisant du bien autour de soi !

Par Christine Germain, Agente à l’accueil et aux inscriptions, maman et bénévole

10 faits insolites sur Cible Famille

Voici le moment tant attendu où l’on répond à 10 questions que tu ne t’étais jamais posées à propos de Cible Famille !

Clique sur la question pour voir apparaître la réponse…

Un fumoir ! Beurk !

Oui, oui… Ça n’est pas glorieux, mais c’était une autre époque ! Depuis, on a tout, nettoyé, rénové et repeint plusieurs fois !

La jeune Manon Pagette était mise en vedette à travers toute la MRC de D’Autray. Eh oui, notre directrice adorée est en poste à l’organisme depuis le 29 septembre 1997 ! Ça fait donc 26 ans et demi et elle est toujours aussi dynamique !

Et combien de chantiers d’agrandissements des locaux a-t-elle pilotés ?

  • 2 agrandissements (1998 et 2018)
  • La démolition du bar en face de l’organisme et l’aménagement d’un parc (2009)
  • La construction d’un pavillon (2022)
  • Et ce n’est pas fini… Des travaux sont à prévoir pour l’année 2024 !

Une rondelette somme de 776 $ !

Le financement à la mission a ensuite été rehaussé à 5 000 $ l’année suivante. Et, vous savez quoi ?

Ça a fait tout un scandale ! Rappelons-nous que l’équipe était entièrement composée de bénévoles à l’époque… Elles ont bien répondu !

Puisque Cible Famille est un organisme par et pour les familles, il n’a cessé de s’adapter aux besoins ciblés par les familles elles-mêmes. On y a vu passer au fil des années des cours de théorie comptable, de communication et techniques d’entrevue, de comptabilité sur ordinateur, des services d’aide juridique, un groupe de spiritualité, un camp de jour, des cours de mise en forme et bien plus…

Au fil des ans, Cible Famille a concouru à la création de plusieurs organismes et concertations dans la communauté :

  • La Table régionale des organismes communautaires Famille de Lanaudière (TROCFL),
  • Aux Trouvailles de Mandeville (ancien point de service de Cible Famille à Mandeville),
  • Enfance Libre Lanaudière,
  • La Table petite enfance de la MRC de D’Autray,
  • Le Comité Défi Enfant.

Qu’on y croit ou non, plusieurs témoignages attestent qu’un gentil fantôme du nom de Eddy habite dans nos locaux ! Des flashs lumineux, un chien qui refuse d’aller au sous-sol, des rires d’enfants…, les témoignages sont unanimes : on sent une présence…

La légende dit qu’un rituel a déjà été effectué afin de lui demander de quitter les lieux. Peu de temps après son départ, une série de vols ont eu lieu à l’organisme. Ne sachant que faire, on lui aurait demandé de revenir à la maison et, dès lors, les vols ont cessé !

Plus de 3 000 enfants ont déferlé dans les rues !

Au fil des années, Cible Famille Brandon a organisé plus de 6 grandes manifestations rassemblant plusieurs centaines d’enfants dans le cadre de la Journée nationale de l’enfant (soulignée le 20 novembre de chaque année).

Mais quelles étaient les revendications des manifestants et des manifestantes ? Le respect de leurs droits, tels que définis dans la Convention internationale des droits de l’enfant.

Cible Famille a saisi l’occasion à plusieurs reprises de transmettre son expertise et de partager le fruit de son labeur à d’autres organisations.

Ses guides d’animation et autres publications voyagent partout à travers le Québec, mais aussi en France et au Cameroun. Au total, 1 773 exemplaires de ses publications ont été distribués ou vendus. On s’approche du best-seller !!

Clique ici pour voir l’ensemble des publications de l’organisme.

Lors de la démolition de la vieille grange de Cible Famille en 2018, une photo mystérieuse a été trouvée dans les murs de l’édifice. Mais, qui est sur cette photo ? On l’ignore…

Aide-nous à retrouver qui est cet homme mystérieux en publiant la photo sur tes réseaux sociaux et écris-nous dès que tu l’auras identifié ! Psssst… Tu peux en profiter pour partager notre blogue. 😉

Clique ici pour télécharger notre modèle de publication Facebook.

Cet article (un peu) sensationnaliste est une gracieuseté de Véronique Potvin, Responsable TI et soutien administratif

De Parents Uniques à Cible Famille…

D’hier à aujourd’hui… D’un rêve d’être présent pour les familles du milieu, d’un rêve de partager, d’un rêve de mieux-être pour un monde meilleur, c’est en 1989 que Parents Uniques est né et… a grandi.

Issu de la volonté de femmes, cheffes de familles monoparentales, qui commencèrent à se réunir et à mettre en commun leurs vécus et leurs connaissances réciproques, Parents Uniques, soutenues par le Centre Avec des Elles, devient un lieu où il fait bon se rencontrer, partager ses joies, ses peines et ses projets.

Ne disposant alors que de très peu de moyens financiers et malgré des obstacles de toutes sortes, l’organisme a pu compter sur le travail bénévole et le soutien du milieu pour avancer.  Le travail accompli a été énorme, mais grâce à ce soutien, Parent Uniques a continué d’évoluer.

En 1991, l’organisme s’installe dans ses propres locaux. C’est la réalisation d’un beau rêve pour les parents impliqués dans l’organisme qui, encore une fois, mettent la main à la pâte afin de réaliser les petits et moyens travaux.

La famille, au cœur de nos préoccupations

À Mandeville, les parents expriment un besoin urgent de halte-garderie et d’une cuisine communautaire. C’est en mai 1992 que Parents Uniques et le Centre d’entraide de Mandeville mettent sur pieds ces deux services.

Étant le seul organisme Famille du secteur du grand Brandon, une réflexion en profondeur conduit à l’évidence : l’organisme doit élargir son mandat et accueillir toutes les familles, sans distinction de leur situation familiale. En 1994, Parents Uniques devient donc Cible Famille Brandon, avec une approche qui situe l’organisme près des familles en général, tout en gardant à cœur les intérêts des familles monoparentales.

De Parents Uniques à Cible Famille… une action concertée s’est développée, où parents et intervenants de tous les milieux, préoccupés par la famille, se sont mobilisés autour d’un projet commun, faisant des parents et de l’environnement familial l’axe central.

Cible Famille, un rôle de leader

En 1993, Cible Famille réunit les organismes Famille de la région afin de se mobiliser autour de la problématique entourant le sous-financement et la non-reconnaissance des organismes Famille. Cible Famille deviendra un « leader » pour le secteur Famille de la région en contribuant à l’incorporation de la Table régionale des organismes Famille de Lanaudière (TROCFL).

Ayant observé le peu de présence des pères à la Maison de la famille, l’organisme entreprend alors une démarche afin de répondre aux besoins spécifiques des pères. C’est en janvier 1995 qu’aura lieu la première session d’entraide réunissant des pères de Brandon. Cible Famille est aujourd’hui reconnu comme organisme pionnier en matière de paternité au Québec.

En 1997, Cible Famille acquiert l’édifice du 15 rue Monday, qui deviendra, après quelques agrandissements, la Maison de la famille, un milieu de vie pour toutes les familles.

En 1999, l’organisme réunit les partenaires du milieu et le Comité Défi Enfant débute ses travaux. Il s’est donné comme mandat de mobiliser les différents acteurs de Brandon en vue d’exercer leurs responsabilités face au développement et à la protection des enfants de la communauté. Le Comité Défi Enfant est aujourd’hui un des plus grands comités intersectoriels de la région de Lanaudière.

Cible Famille fait un pas en avant en tenant compte des enjeux actuels en devenant, en 2018, le seul Centre de ressources périnatales dans la MRC de D’Autray.

Au fil des ans, Cible Famille, dans un processus de prévention, de formation et d’actions continues favorise l’effet multiplicateur et la mise en place de services aux familles pour toutes les municipalités de Brandon et au-delà.

De Parents Uniques à Cible Famille, un grand défi qui n’aurait pas pu être relevé sans la mise en commun de nos rêves et du potentiel à chacun.

Par Manon Pagette, Directrice générale de Cible Famille Brandon